LEASING POUR FONCTIONNAIRE

LEASING POUR FONCTIONNAIRE

LEASING LOA LLD AUTO POUR FONCTIONNAIRE

Le leasing pour fonctionnaire est constitué par un produit financier proposé par une banque, une société de crédit-bail ou un concessionnaire de voiture et qui s‘adresse à un employé de la fonction publique qui sera le preneur de bail.

Le leasing pour fonctionnaire est très populaire puisqu‘il donne la possibilité à un employé de l‘Etat d‘utiliser une auto sans devoir l‘acheter sur la base d‘un crédit-bail à longue durée.

QUELS TYPES DE LEASING POUR LE FONCTIONNAIRE ?

Le leasing pour fonctionnaire est compose de deux formes différentes de crédit-bail adapté aux travailleurs de la fonction publique. Il s‘agit principalement de:

  • LOA pour fonctionnaire (Location avec Option d‘Achat).

  • LLD pour fonctionnaire (Location Longue Durée).

LOA POUR FONCTIONNAIRE

La LOA ou location avec option d'achat pour fonctionnaire permet à un preneur de bail de louer d‘abord un véhicule et au bout de 3 ou 4 ans d‘opter pour son éventuel achat.

LLD POUR FONCTIONNAIRE

La LLD ou Location à longue durée pour fonctionnaire se limite uniquement à louer le véhicule pour une longue période et à la fin de retourner la voiture.

AVANTAGES DU LEASING

Les avantages du leasing pour un fonctionnaire sont nombreux:

  • Le fonctionnaire profite de tarifs privilégié auprès des crédit-bailleurs étant donné sa position professionnelle auprès de l’Etat.

  • Le leasing soigne sa trésorerie d’autant plus que de nombreux concessionnaires n’exigent pas d’apport personnel.

  • Le fonctionnaire aura en permanence accès à de nouveaux modèles d’automobile toutes les 3 ou 4 années, donc moins de pannes et de réparations onéreuses.

  • Nul besoin de passer par une banque pour obtenir un contrat de leasing.

INCONVÉNIENTS DU LEASING

Les inconvénients du leasing pour fonctionnaire existent néanmoins même s’ils ne sont pas aussi nombreux que les avantages mais ils ne doivent pas être négligés du moins à long terme:

  • A moins d’opter pour un achat, le fonctionnaire n’est pas propriétaire du véhicule.

  • Manque de transparence dans le calcul des mensualités (qui doivent inclure les taux d’intérêts, la valeur résiduelle du véhicule après utilisation).

  • En retournant le véhicule, le preneur de bail fait face à de mauvaises surprises si l’état du véhicule ne réponds pas aux attentes du crédit-bailleur qui facture souvent pour chaque égratignure de carrosserie des centaines d’Euros pour les limousines de luxe en excluant tout bricolage fait par des mécaniciens non agrémentés.